Les sauts à ski : principes

Les sauts à ski : principes

Une discipline sportive apparue la première fois en 1808, le saut à ski devient aujourd’hui l’une des disciplines sportives d’hiver les plus adulés notamment en Norvège et en Allemagne. Elle commence à séduire également les Français, mais qu’en est-il effectivement de ce sport ? Pour mieux comprendre et appréhender, découvrez les différentes caractéristiques des sauts à ski.

Les sauts en ski : une petite histoire

Remontons un peu dans le temps pour mieux comprendre ce qu’est effectivement le saut à ski, une discipline sportive qui figure depuis 1924 dans le programme des Jeux d’hiver. C’est en 1808 que le fameux Ole Rye, un lieutenant de l’armée du Royaume-Uni, qui réalise un saut d’une hauteur de 9,5 mètres en Norvège. Toutefois, le premier qui a réussi à remporter la première compétition mondiale de saut à ski en 1866 est le norvégien Sondre Norheim. Le saut à ski devient un sport d’hiver, l’une des deux épreuves du combiné nordique. Les caractéristiques des sauts à ski font sa différence avec les autres épreuves en ski et snowboard. Il n’y a pas que la hauteur et la longueur du saut qui est pris en compte lors des compétitions d’ailleurs. Effectivement, le style du skieur pendant le vol et son atterrissage sur le sol entrent aussi en compte dans les points attribués par les juges.

Une évolution constante du savoir faire des sauts en ski

Une discipline sportive qui tend à se faire connaître de mieux en mieux, le saut à ski consiste principalement à sauter depuis une pente sur une rampe pour essayer d’aller le plus loin possible. C’est pourquoi, depuis le temps, la position et les techniques de saut utilisées par les skieurs ont connu une véritable progression. Au début, les sauteurs à ski ont adopté des positions ramenant leurs bras le long de leur corps ou encore de sauter avec les skis écartés et actuellement, les skis écartés formant un V. Afin d’atteindre l’objectif de pouvoir sauter aussi loin que possible dans les sauts en ski, il faut également maîtriser les différentes phases permettant d’obtenir un saut de qualité, dont la phase d’élan, la phase de vol et la phase de l’impulsion au bout du tremplin.
<p>Vous avez envie de tout savoir sur le ski et le snowboard ? Faites appel à un professionnel inscrit dans notre annuaire et développez par la même occasion votre savoir faire des sauts en ski.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser